Logo California ZephyrLa traversée de l'Ouest Américain en train

L'Histoire du California Zephyr

L'Histoire, avec un grand H, commence en fait dès la conquête de l'Ouest par le train, au XIXe siècle. A l'époque, ce n'était pas encore Amtrak qui gérait cette ligne (et pour cause, Amtrak n'existait pas). Le California Zephyr (aussi appelé à l'époque la Silver Lady) était géré par plusieurs compagnies ferroviaires. L'inauguration eut lieu en 1949. Le trajet n'était pas exactement le même qu'actuellement, mais allait déjà de Chicago à San Francisco (Emeryville, en fait).

Carte AmtrakDéjà, à l'époque, ils avaient prévu les horaires pour que le voyageur profite des meilleurs moments du voyage avec le bon éclairage. L'éclairage ? Eh oui, sur un voyage en train de plusieurs jours, il faut prendre en compte le soleil, la nuit, et les décalages horaires. Comme avec un avion !

De nos jours, les horaires sont toujours également aussi bien prévus, ce qui permet de traverser les Rocheuses de jour, et de traverser l'Utah (plat et désertique) de nuit.

Ensuite, face à la concurrence féroce de l'automobile (le pétrole ne coûtait pas cher !) et de l'avion, en 1970, le California Zephir a arrêté de fonctionner (même si en fait il existait encore sur une portion du trajet, dans les Rocheuses).

Enfin, en 1983, Amtrak a donné le nom de California Zephyr à la ligne actuelle.

Allez, assez parlé d'Histoire, passons à l'histoire de mon voyage à bord de ce train de légende !

 

Retour à la page d'accueil du California Zephyr